Donner Soi-Même, Donner Autrui: conversion d'adultes et oblations d'enfants en Provence (fin Xe-XIIe siècles)

Eliana Magnani

Resumo


À partir de l’étude du cas provençal, en croisant les éléments
issus des sources diplomatiques, notamment des monastères
bénédictins, et les exemples posés par l’hagiographie, cet article cherche à montrer que la multiplication des conversions d’adultes dans la deuxième moitié du XIe siècle, ne signifie pas le déclin de l’oblation d’enfants. À l’inverse de ce qui est souvent décrit par l’historiographie, l’oblation semble demeurer stable, au même titre que le moine-oblat (nutritus) demeure le modèle idéal de la perfection monastique face au moine-converti (conversus), offert alors comme alternative à l’aristocratie seigneuriale.

Texto completo:

PDF


DOI: https://doi.org/10.21572/2177-7306.2011.v11.n1.08

Apontamentos

  • Não há apontamentos.




Signum Revista da ABREM (ISSN 2177-7306) - Associação Brasileira de Estudos Medievais